Le Nutri-score, un outil simple pour manger mieux

Chez FoodChéri, on est fiers d’utiliser le Nutri-score depuis plusieurs mois déjà ! En cliquant sur un plat, vous pouvez en un coup d’œil repérer si c’est un gros craquage ou au contraire, une option raisonnable.

L’importance de la transparence

On en est persuadés : il est primordial que vous sachiez ce que l’on met dans votre assiette. Pour chaque ingrédient, on utilise des indicateurs de qualité (pêche durable, céréales issues de l’agriculture biologique…) ou mieux encore : on travaille en direct avec des producteurs que l’on connait et dont on admire les méthodes de travail. On vous indique ainsi le pourcentage d’ingrédients labellisés, d’ingrédients sourcés en circuit court et de saison… Et ce fameux Nutri-score !

Nutri-score

Le Nutri-score, comment ça marche ?

Le Nutri-score, c’est un outil du ministère de la santé qui calcule l’intérêt nutritionnel d’un plat en prenant en compte le positif (protéines, fibres…) et le négatif (sucres, acides gras saturées…). Ce système d’étiquetage nutritionnel est basé sur 5 valeurs, allant de A à E et du vert au rouge – soit du plus au moins équilibré. Imaginé dès 2015 par des organismes publics, des industriels, des scientifiques mais aussi des consommateurs, le Nutri-Score est né à la demande de la Direction générale de la santé. Son objectif est aussi simple qu’ambitieux : participer à la lutte contre l’augmentation des maladies cardiovasculaires, de l’obésité ou encore du diabète, en permettant aux Français de favoriser un choix éclairé de produits plus sains (moins gras, moins salé, moins sucré…).

L’équilibre selon FoodChéri

Notre but n’est pas de vous proposer QUE des produits ayant un Nutriscore A ou B, même si la plupart de nos plats sont très bien notés ;). Pour nous, l’équilibre se trouve en étant conscient de ce qu’on mange tout en sachant se faire plaisir. L’idée : manger un Bowl et se faire plaisir avec une mousse au chocolat ou opter pour une belle portion de pasta au fromage mais contrebalancer avec une soupe le lendemain. Et le tout, en prenant toujours du plaisir !

Amazon Echo : Alexa suit vos commandes

Heureux propriétaire d’une enceinte connectée Amazon Echo ? Installez notre Skill FoodChéri : Alexa vous aidera désormais à suivre vos commandes sur simple demande.

Pas (encore) équipé ? On vous présente une des dernières fonctionnalités – plus précisément une Skill – mise au point par notre équipe tech.

– Amazon Echo ?
C’est la ligne d’enceintes connectées et intelligentes créée par Amazon. Disponibles en différentes tailles, toutes se dirigent à la voix et vous obéissent au doigt et à l’oeil : on se croirait dans le futur, mais en fait c’est maintenant. Jusqu’ici disponible en anglais, Amazon Echo arrive en France fin mai.

– Mais c’est quoi, Alexa ?
Alexa écoute et répond à votre voix : c’est le service vocal conçu par Amazon. Le cerveau dans l’enceinte, en quelques sortes. Plus vous échangez avec Alexa, plus vite elle apprend : son vocabulaire et son ton se développent au fil de vos conversations. Côté utilisation, difficile de faire plus simple… Il suffit de lui demander de vous donner la météo, les infos du jour ou le suivi de votre commande FoodChéri.

– Qu’est-ce qu’une Skill ?
Une Skill est une fonctionnalité prise en charge par Alexa après téléchargement. En ajoutant différentes Skills à son appareil (via l’application Alexa), on peut personnaliser son expérience selon ses besoins. La Skill FoodChéri permet par exemple d’avoir un suivi de livraison ou de se rappeler du contenu de sa dernière commande. Il suffit de demander : “Alexa, peux-tu suivre ma commande FoodChéri ?”.

Pour en savoir plus sur Alexa et Amazon Echo, rendez-vous par ici.

Les étapes de fabrication de la mozza

Dans notre dernier article, on vous parlait de la divine mozzarella d’Ottanta, locale et artisanale. Mais comment on fabrique la meilleure mozza de France ? Démonstration.

Mozza - étapes de fabrication

1 – Côté ingrédients, c’est simple : Ottanta n’utilise que du lait bio et de la présure, pour obtenir un caillé.

2 – Le caillé est ensuite découpé et trempé dans de l’eau à 80-90°C.

3 – On le file alors à la main grâce à une écuelle et un bâton, jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse et homogène.

4 – La pâte est “mozzata”, c’est-à-dire coupée à la main (d’où l’empreinte laissée sur la mozzarella, et sa forme irrégulière) : ultra-artisanal !

Notre mozza est faite à base de lait de vaches élevées dans une ferme de Rambouillet. Le choix du local a été fait par Sara, la fondatrice d’Ottanta, qui est originaire des Pouilles, région d’Italie où le lait de vaches est majoritairement utilisé. La traditionnelle « mozzarella di Bufala Campana », qui fait l’objet d’une appellation d’origine protégée, est, quant à elle, produite principalement en Campagnie à partir du lait de bufflonne

Une mozzarella fraîche et locale avec Ottanta

Vous le savez : chez FoodChéri, on choisit nos produits avec soin. Cette semaine, on est fiers de vous présenter Ottanta, chez qui on achète notre mozzarella, notre ricotta et autres fromages italiens.

Mozzarella Ottanta - Plateau fromages

Une mozzarella locale…

Peut-être que votre imaginaire s’emballe… Que vous avez en tête la Campanie, des bufflonnes et des gens qui parlent avec les mains. Pourtant, Sara, fondatrice d’Ottanta et originaire des Pouilles, travaille ses divins fromages italiens en Île-de-France, à Rambouillet. Encore un produit pour lequel on a fait le pari du local !

… Et de qualité

Si on aime les produits d’Ottanta, c’est parce qu’ils ont du caractère. Ricotta, mozzarella fumée, burrata : les fromages sont fabriqués avec le lait frais d’un élevage des Yvelines. Finalement, on leur trouve plus de saveurs que des produits industriels et Made in Italie.

Mozzarella Ottanta - Ferme vaches

Venez goûter !

Qualité évidemment, proximité également, mais aussi transparence. Passez donc au 19 rue du Cardinal Lemoine, rencontrer l’équipe de passionnés de mozza et autres douceurs lactées. La mozza y est environ 217 fois meilleure qu’ailleurs, puisque dégustée fraîche… Donc attention à l’addiction.

Asperges : le légume star du printemps

On les attend avec impatience après un hiver un peu trop long. Quand les asperges débarquent sur les étalages, c’est que le soleil est lui aussi de retour ! On vous livre tous les secrets de ce savoureux légume longiligne.

Les variétés d’asperges

Traditionnellement cueillies à la main, les asperges sont considérées comme un légume relativement coûteux. Il existe 3 variétés d’asperges que l’on peut différencier par leur couleur : les blanches, les violettes et les vertes.

Les blanches sont récoltées dès qu’elles pointent le bout de leur nez hors de la terre et sont habituellement cultivées en Alsace et en Belgique. Plus grosses et moelleuses que leurs cousines, elles ont toutefois moins de goût.

Les asperges violettes obtiennent leur jolie couleur grâce au bain de soleil qu’elles ont pris une fois sorties de terre. Elles viennent généralement de la Loire, d’Aquitaine et des Charentes et ont un goût très fruité.

Les vertes mûrissent au grand air et proviennent majoritairement du Rhône. Plus petite que la blanche et la violette, elle est également la plus savoureuse.

Asperge Verte

Propriétés nutritionnelles

Les asperges sont une bonne source de minéraux et de vitamines. Elles contiennent du fer, du magnésium, du potassium ainsi que des vitamines B et C.Riche en fibre, elles ont un également un effet positif sur le transit intestinal.

En plus d’être bonne pour la santé, l’asperge est également peu calorique et particulièrement digeste avec seulement 25 kcal pour 100g, si vous n’abusez de la sauce qui l’accompagne bien sûr !

Les asperges cuisinées par FoodChéri

Si vous êtes des amoureux des asperges comme nous, profitez-en vite car la saison est courte ! Sur foodcheri.com, on vous propose de les déguster dans un plat gourmand avec nos crozets au pecorino ou bien encore rôties et servies avec de l’orge et un œuf poché, un vrai plat de printemps !

Petite astuce de notre Cheffe Caroline : vous n’avez pas besoin de couper le bout de votre asperge au couteau, il suffit simplement de le casser, la partie à retirer se brisera facilement.

Gratin, velouté, salade,… L’asperge se consomme de bien des façons : si vous avez une recette parfaite que vous aimeriez voir à la carte, dites-nous tout en commentaire !