Nos producteurs

De la cochonnaille sans les cochonneries

28 février 2018

author:

De la cochonnaille sans les cochonneries

Depuis quelques jours, on vous parle d’un de nos producteurs chéris : la charcuterie Millas. Et si vous suivez notre démarche, vous savez aussi que l’on cherche à vous proposer une assiette ultra-transparente… Et sans cochonneries. Logique donc, quand on parle de charcuteries et de salaisons, de vous parler de sels nitrités.

C’est quoi ?

C’est un additif utilisé dans l’industrie agro-alimentaire comme conservateur, car il limite l’apparition des bactéries… Mais aussi pour donner une belle couleur rosée au jambon et aux charcuteries. Dans le cas du jambon cru (type jambon sec ou jambon de pays), il permet aussi d’accélérer la maturation du produit. On l’appelle aussi E250.

Et c’est quoi le souci ?

Il favorise le développement de cancer du colon, le 3e cancer le plus mortel en France. En cause ? La formation lors de la digestion de composés dits « N-nitrosés », les nitrosamines et le fer nitrosylé. Ils résultent de l’interaction entre les nitrites et des acides aminés. C’est une des raisons pour laquelle le Centre international de recherche sur le cancer classe les charcuteries « cancérogènes pour l’homme ». Forcément, là, ça passe l’envie de mettre du jambon dans ses coquillettes.

Le choix de Millas

La bonne nouvelle, c’est que l’utilisation de sels nitrités (et donc la dangerosité de la charcuterie) n’est pas automatique. Notre cher charcutier Millas, par exemple, n’en utilise pas du tout dans ses salaisons et finalise la production d’un jambon blanc sans additifs. En attendant, leur jambon blanc est très nettement en dessous des seuils des géants industriels. Finalement, la cochonnaille, c’est comme tout : il faut en déguster sans en abuser, et toujours préférer un approvisionnement chez ceux qui préfèrent la qualité à la quantité. Vous reprendrez bien un peu de saucisson ?

Saucisson Millas

Au passage. On vous le disait plus haut : les sels nitrités permettent aux produits charcutiers d’avoir une belle couleur rose… Au détriment de la santé des consommateurs, ce qui n’est pas joli-joli. Avec Millas, on opte pour des lardons sans sels nitrités. Ne vous étonnez donc pas si les lardons retrouvés dans vos recettes ont une couleur naturelle ! C’est très bon signe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *