En février, on a aimé…

– La proposition du gouvernement de n’autoriser à la vente que des œufs de poule en plein air ! Un choix qu’on a déjà fait de longue date. Deux limites, toutefois : cette mesure serait très difficile à appliquer… Et les produits transformés (gâteaux ou pâtes à tartes industrielles, entre plein d’autres exemples) pourront toujours utiliser les œufs issus de l’élevage en batterie. Ce qui représente 30% des œufs en France… Tout de même.

– Aux chiffres alarmants sur les produits industriels dits « ultra-transformés » qui augmentent le risque de cancer, la réponse la plus efficace s’appelle le fait-maison. Ça tombe bien, c’est comme ça qu’on travaille 🙂 et un livre vient de sortir sur le sujet. L’ouvrage s’appelle Cuisine : tout faire soi-même et se trouve aux éditions Tana.

– On conseille la série documentaire Somebody Feed Phil sur Netflix. On y suit Phil, un critique culinaire américain ultra-drôle qui voyage autour du monde à la recherche de bonne bouffe. C’est très réjouissant à regarder mais on vous prévient, ça donne envie de manger même quand on a le ventre plein. Et de prendre un billet d’avion pour Bangkok, La Nouvelle-Orléans ou Tel Aviv, quelques unes des villes visitées dans la première saison.

– Si vous avez loupé nos dernières newsletters, on y parle de la charcuterie Millas : c’est notre producteur chéri du mois ! On a discuté méthodes de travail (vertueuses, évidemment) et sels nitrités avec eux.

– Peut-on faire pousser des courges, des fraises ou des amandes à Paris, sur un bout de balcon ? Oui ! Pour en savoir plus, il faut écouter le super podcast Bons Plants, qui parle d’agriculture en milieu urbain.

– Gros pouce en l’air pour La Résidence au Ground Control : c’est un projet de restaurant éphémère tenu par des chefs réfugiés. Le premier chef invité sera Nabil Attar, un chef Syrien. Pour les soutenir et profiter de contreparties comestibles, c’est par ici.
– On vous laisse avec cette recette de biscuits italiens vegans. Bonne journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *