Ivre, il utilise une paille en plastique et écope de la prison à perpétuité

Les news du futur 17 septembre 2019

author:

Ivre, il utilise une paille en plastique et écope de la prison à perpétuité

Je ne voulais pas… je suis quelqu’un de bien, je vous assure, j’ai juste perdu pieds”.

C’est par ces mots sincères que Thierry, 52 ans, a fondu en larmes lors de l’annonce de sa sanction par le juge Piras. Une sanction exemplaire pour un acte inconcevable, celui d’avoir utilisé une paille en plastique alors que c’est interdit depuis la loi du 27 septembre 2034. Thierry, qu’aucun n’avocat n’a souhaité représenter a bien tenté d’assurer sa défense. Oscillant entre aveux de faiblesse “Oui, dans la vie j’ai fait des choses que je regrette, comme appuyer vite sur le bouton de l’ascenseur alors que quelqu’un arrive ou bien danser nu sur Despacito, mais tout ça ne fait pas de moi un monstre !” et tentatives maladroites de montrer sa bienveillance écologique “Si je n’aimais pas la planète, honnêtement, est-ce que j’aurais appelé ma fille Éolienne et mon fils Circuit Court ?”, Thierry n’a pas convaincu.

Pourtant, d’après une personne qui a assisté à l’audience, le quinquagénaire s’en sort plutôt bien : “Le juge a été beaucoup trop laxiste. Si j’avais été à sa place, Thierry aurait pris la perpétuité deux fois”.

Ndlr : cet article est imaginaire et rédigé dans un but humoristique. L’utilisation de noms de personnalités ou d’entreprises est ici à but purement satirique.
Il est issu de FoodChéri News, un numéro spécial à l’occasion du lancement du Burger du Futur.