Capture-d’écran-2015-06-25-à-10.26.16-425x250

Notre chasseur de trésors s’appelle Mathieu

Ce mois-ci, on vous présente Mathieu de chez Ciao Gusto. Mathieu n’est pas un producteur mais un dénicheur de trésors : des trésors tout droit venus d’Italie. C’est grâce à lui que vous avez pu goûter aux délicieuses Linguine IGP de Gragnano, aux fameuses Paccheri de la famille Mancini ou encore à toutes les pasta IGP cuisinées par nos Chefs. On lui doit aussi la découverte de l’exquise burrata au lait cru biologique des Pouilles, de l’huile de truffe ou encore du sel de truffe blanche d’Alba ! Son métier ? Aller à la rencontre des meilleurs producteurs d’Italie pour régaler les parisiens. Bref, grâce à Mathieu, on vous concocte des délices à l’italienne chaque semaine. Nous avons donc une déclaration à faire : Merci Mathieu ! Maintenant, place aux présentations.

ciao_gusto_logo

Les débuts de Ciao Gust

Mathieu a 2 passions depuis tout petit : la gastronomie et l’Italie. En 2012, après 1 an de réflexion, il décide de lancer sa boîte. Il sillone ensuite l’Italie à la recherche de producteurs et officialise le lancement de CIAO GUSTO en Septembre 2014 ! En janvier 2015, Alessandra, une milanaise de 30 ans passionnée de cuisine devient sa partenaire

equipe_ciao_gusto
#True Story
Tous les employés de Ciao Gusto sont liés de près ou de loin à l’Italie, par leur passion, leur histoire ou même les deux.

 

burrata
Le conseil de Mathieu
“En matière de burrata, mieux vaut un bon lait de vache qu’un mauvais lait de bufflonne” 
(c’est un peu comme le bon mousseux et le mauvais champagne en fait ?)

plat_prefere


Son plat préféré
Mathieu raffole de Bucatini all’Amatriciana, une recette à base de sauce tomate, d’ail, et de piment, qu’il adore saupoudrer de pecorino.

 

Le mouvement Slow Food : ADN de Ciao Gusto

Ce mouvement défend les produits de la terre, les spécificités locales, les traditions régionales, mais surtout la saisonnalité des produits. Il est né en Italie en 1986.

Pour Mathieu, c’est le “bon, propre et juste” : bon à manger (sain, naturel), propre parce qu’écologique et juste dans la mesure où les producteurs sont justement rétribués en fonction de leur travail et de la qualité de leurs produits.

main_pate

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *