WorldChéri : FoodChéri vous emmène en voyage

Cette semaine, c’est le rendez-vous du goût en France : la Semaine du Goût. Un sens qui nous tient particulièrement à coeur (et au corps). Nous avons décidé de nous servir du vôtre pour vous faire voyager. Pour cela, nous avons choisi 5 blogueurs d’horizons, de cultures et d’influences diverses qui ont chacun sélectionné une de leurs recettes qui sera proposée par FoodChéri.

WorldFood FoodChéri Continue reading WorldChéri : FoodChéri vous emmène en voyage

A la rencontre de notre chef Sébastien Agez

Début septembre, Sebastien Agez a rejoint la brigade de FoodChéri en tant que Chef de Cuisine – Welcome on board!

 

chef Sébastien Agez FoodCheri

Avec une expérience de près de 20 ans dans la restauration, Seb a cuisiné pour de nombreux restaurants. Une formation classique en France avec un apprentissage dans les cuisines de Hachette Fillipacchi Presse lui a appris le goût des bonnes choses et le travail des produits frais dans le but de les sublimer.

Un parcours américain

En 2004, il s’est envolé pour les Etats-Unis, tout d’abord à Washington DC puis à New-York, y répandant la cuisine française à merveille au sein des restaurants Montmartre, Montsouris, le café des Artistes ou encore Plein Sud.

Plus original, il a aussi officié dans les cuisines du département d’état pour y servir Hilary Clinton ou encore John Kerry… Il paraît qu’ils le regrettent encore depuis son retour en France !

Faisons connaissance avec ce Chef au profil atypique !

Comment en es-tu venu à devenir chef ?

Dès petit, en regardant ma grand-mère cuisiner puis plus tard à travers des émissions de télévision populaires telles que celles de Maïté ou Jean-Pierre Coffe, j’ai trouvé cela beau de pouvoir développer de telles saveurs à partir de simples produits que cela soit les légumes, viandes ou poissons. Ensuite, il a fallu s’accrocher, je n’avais aucune base et mes chefs d’apprentissage me trouvaient presque meilleur en salle !

A force de persévérance et en rencontrant les bonnes personnes, j’ai su que ce métier était pour moi. Le chef Emmanuel Lejeune chez Hachette m’a par exemple appris toutes les bases. Je lui en suis plus que reconnaissant parce que je les utilise toujours au jour le jour pour créer des recettes allant chercher des arômes plus élaborés.

Dans quel restaurant as-tu le plus appris ?

Probablement auprès de Stéphane Lezla au restaurant Montmartre à Washington DC. Depuis 2001, Stéphane a réussi à créer un bistrot français dans le plus beau sens. Le travail des produits frais et de saison, le respect du goût des aliments. On ne parlait pas encore de bistronomie à l’époque mais cela s’en rapproche très fortement. Un plaisir au jour le jour.
C’est aussi une cuisine dans laquelle j’ai beaucoup appris en termes de management puisqu’il y avait sans cesse une ambiance détendue tout en recherchant la perfection et la consistance dans notre travail.

Pour qui préfères-tu cuisiner ?

Honnêtement, aucune préférence. Que cela soit Hilary Clinton ou son employé, je cherche à ce que tout le monde soit heureux de déguster ce que je lui ai préparé. Tous mes clients sont des VIP quand je suis en cuisine.

Quel est ton plat préféré ?

Le steak tartare – sans ketchup –  qui permet de sublimer le boeuf. Une vraie ode au produit.

Quel est le plat que tu aurais rêvé inventer ?

Le prochain 😉 ?

Plus sérieusement, la tarte tatin. Découvrir une telle recette à partir d’une erreur, cela aurait pu m’arriver !

Pourquoi avoir choisi FoodChéri ?

Des produits frais travaillés chaque jour et livrés en un éclair, c’est un concept de restaurant virtuel auquel j’adhère complètement.

Aux Etats-Unis où j’ai passé les douze dernières années, les cultures du delivery et du to go sont nettement plus présentes. On trouve de tout: de l’indien, du burger mais aussi des étoilés Michelin.
Pouvoir proposer chaque soir des plats différents livrés à vélo est un beau projet auquel je suis ravi de contribuer !

Comment trouves-tu l’inspiration pour tes nouveaux plats ?

Cela peut venir n’importe où – en passant devant un fast food, dans un magasin bio, en discutant avec le marchand de journaux. Ensuite les idées fourmillent, ça donne envie de tester de nouvelles associations. Imaginer telle graîne avec un légume qu’on n’a pas forcément cuisiné récemment.

Cette création se fait aussi en équipe. On discute des nouveaux plats pour aboutir à une recette finale élaborée.

Et au niveau du contact avec les clients ?

C’est peut-être un peu moins évident que dans un restaurant où le retour de la salle est direct. Mais chaque jour, vous nous partagez vos coups de coeur, vos envies avec les nouvelles technologies. Au final, le client FoodChéri est tout aussi proche des cuisines.

Ceviche de thon
Une des dernières créations du chef Sébastien pour FoodChéri : Ceviche de thon, nouilles croquantes et ratatouille.

Mais pourquoi livrer froid ?

Tous nos plats sont cuisinés le jour même dans notre propre cuisine par notre brigade avec des produits frais.
Puis, afin de garantir une parfaite sécurité alimentaire, ils sont refroidis sans altération du goût, de l’aspect ou des propriétés nutritives grâce à notre cellule de refroidissement. La livraison se fait ensuite dans des barquettes éco-conçues et dans le respect total de la chaine du froid.

plats-maison-livraison-livrer-froid-paris-foodcheri

Les avantages de la livraison à froid ?

  • Aficionado des traiteurs ou des livraisons, vous le savez, il est bien rare que le plat arrive chaud à destination. Il vous faut donc souvent réchauffer votre repas qui a lui-même déjà été réchauffé…
    Ces 2 réchauffages altèrent les saveurs du plat et les qualités nutritives des aliments. Nous avons donc choisi de livrer froid pour que notre plat fait-maison ne soit réchauffé qu’une seule fois.
  • Vous commandez votre plat au milieu de l’apéro mais il n’arrive jamais au bon moment… Soit vous êtes en train de vous demander ce que fait le serveur ou bien il arrive trop tôt. C’est vous qui décidez du timing avec FoodChéri ! Vous commandez dès 18h45 et ensuite VOUS choisissez quand c’est le bon tempo pour votre dîner.
  • Si votre domicile n’est pas dans notre zone de livraison : faites-vous livrer au bureau et apportez votre plat à votre domicile.
  • Si vous changez de planning 5 minutes après votre prise de commande, votre plat peut-être conservé au réfrigérateur. Livré froid, il ne supportera donc pas de double réchauffage lorsque vous déciderez de le déguster.
  • Amateurs de butter chicken ou de pad thaï, réjouissez-vous, nos plats sont préparés le jour même et peuvent être conservés au réfrigérateur pendant 3 à 4 jours. Une bonne excuse pour s’en faire livrer deux pour en profiter à nouveau dans 2 ou 3 jours 😉

plats-prepares-foodcheri-paris-livres

Comment réchauffer votre plat ?

Votre plat peut être réchauffé au micro-ondes directement dans sa barquette avec son couvercle afin de conserver ses saveurs et ses qualités nutritives. Les instructions de réchauffage figurent sur la barquette. Celles-ci sont génériques et les durées indicatives concernent un micro-ondes lambda. Elles sont donc à adapter si vous avez la Rolls du micro-ondes ou si vous avez récupéré celui de la maison de campagne de votre grand-mère. Pensez à retirer salade et autres produits que vous préférez manger froids. Vous pouvez également choisir de réchauffer votre plat au four dans un plat adapté.

Puis-je conserver mon plat ?

Nos plats sont préparés le jour même et peuvent être conservés au réfrigérateur pendant 3 à 4 jours. Reportez-vous à la Date Limite de Consommation (DLC) qui figure sur l’emballage du plat ou sur le bloc « information utile » fourni dans le mail de confirmation de commande. Nous espérons qu’il ne restera rien dans la barquette, quant à celle-ci, son avenir a été promis à un brillant avenir dès son éco-conception. Bref, conçu en polypropylène, elle est bien sûr recyclable et garantie sans bisphénol A.

butter-chicken-foodcheri

Fêtons les Emmys Awards avec une soirée 100% USA

Comme chaque année, à l’occasion des Emmys Awards, le monde de la télévision célèbre ses shows et séries. Pour savoir qui de Mad Men ou Games of Thrones gagnera l’Emmy de la meilleure série dramatique, il ne reste plus qu’à brancher vos postes dans la nuit de dimanche à lundi à partir de 2h00.

Notre Chef, Sébastien Agez, qui a passé plus de 10 ans aux Etats-Unis a lui son pronostic qu’il vérifiera en direct. A l’occasion des Emmys Awards et pour vous mettre dans l’ambiance, il vous propose ce soir un menu 100% USA !

Chef-Seb-Agez

 

Sébastien a imaginé deux plats plus que typiques pour satisfaire vos papilles, et sur ce terrain, il est curieux de savoir lequel vous récompenserez.

– BBQ ribs et cornbread
– Blackened saumon

Les travers de porc sont caramélisés et recouverts d’une sauce barbecue… Servis dans la plus pure tradition américaine avec un cornbread maison, du maïs et de la purée de patates douces.

100% Emmys - BBQ ribs

Le saumon est quant à lui rôti aux épices cajun, de quoi proposer une vraie puissance à la dégustation.

Recette USA - Blackened Saumon

Les nommés dans la catégorie dessert sont : une mousse au peanut butter / chantilly au Nutella et un crumble parfumé à la cannelle.

Emmys Awards - Mousse peanut butter

 

 

Pretty Chef en Chérie Limitée

Une première sur Paris pour FoodChéri avec l’accueil de prestigieux invités pour signer de nouvelles recettes à la carte !

Ce vendredi, Elsa Di Natale, auteur de Pretty Chef, nous fait l’honneur de signer une recette pour FoodChéri.
Passionnée de cuisine depuis toute petite, elle partage ses recettes et coups de coeur culinaires sur son blog. Des plats qui respirent ses origines françaises, arméniennes et italiennes.
On y retrouve la cuisine autour des parfums méditerranéens ou orientaux.

Ce soir, Elsa vous propose un poulet en croûte de pesto accompagné d’un tian de légumes du soleil et de tagliatelles. A la dégustation, on craque pour cette délicate recette !
On savoure un poulet à la chair très fondante par la cuisson au four et qui pétille sous l’effet du pesto.

 

Soirée invités - Poulet au pesto

 

Le tian de légumes permet de retrouver tous les arômes de l’été en mettant à l’honneur les dernières tomates, aubergines, poivrons et courgettes du marché. Ils n’ont volontairement pas été épluchés ce qui permet de conserver une bonne partie des vitamines qu’ils contiennent.

Si vous souhaitez cuisiner cette divine recette, alors rendez-vous sur son blog. Vous y trouverez le pas à pas détaillé.
Vous pouvez aussi en quelques clics vous la faire servir sur Paris. Ce soir seulement !