Ras le bol : les robots menacent d’une grève si leur semaine de travail ne passe pas de 140 heures à 135 heures

Les news du futur 17 septembre 2019

author:

Ras le bol : les robots menacent d’une grève si leur semaine de travail ne passe pas de 140 heures à 135 heures

Comme on le dit si bien chez les droïdes “C’est la goutte d’huile qui fait déborder le réservoir”.

source : FoodChéri News

Les robots, ces êtres respectables mais peu respectés qui ont remplacé les êtres humains aux postes les plus pénibles ont annoncé qu’ils se mettraient en grève illimitée dès la semaine prochaine. En cause, des conditions de travail indignes qu’ils entendent bien dénoncer. “Je passe 20 heures par jour à travailler, ce n’est pas normal” commente X720, qui vit dans un modeste placard de 1m2 en couple avec son chargeur. Même son de cloche chez X721 qui, épuisé, n’a même pas le temps d’avoir une vie sociale : “Mon dernier date était avec un grille-pain multifonction mais le courant n’est pas passé”. Organisés et tous unis derrière la voix emblématique de Robot Martinez de la Confédération Robotique du Travail, les robots exigent que la durée du temps de travail soit rapidement réduite de 140 heures à 135 heures par semaine. Mais ce n’est pas tout. Ils menacent de ne pas reprendre le travail, sauf si on leur promet 5 semaines de congés par an dans un magasin d’électroménager.

Ndlr : cet article est imaginaire et rédigé dans un but humoristique. L’utilisation de noms de personnalités ou d’entreprises est ici à but purement satirique. 
Il est issu de FoodChéri News, un numéro spécial à l’occasion du lancement du Burger du Futur.