Tout est dans la barquette

News 10 mai 2016

author:

Tout est dans la barquette

Vous l’aurez compris, le choix d’une barquette n’est pas une mince affaire. Moi qui ne pipais rien à la différence entre recyclable et biodégradable, je suis aujourd’hui une pro de la pulpe de canne et du pelliculage alimentaire. Mais voilà, on a encore changé, la faute à qui ?
Nos chers clients, fatigués par leur journée éreintante avaient parfois quelques déconvenues avec nos barquettes opaques. En effet, malgré le soin pris à préciser la nécessité de retirer la salade avant réchauffage, certains clients tellement pressés enfournaient leur barquette dans leur micro-ondes salade incluse.
Nous n’avons eu d’autre choix que de reprendre un couvercle en plastique. Si vous en êtes déçu, écrivez-nous, nous vous cèderons la liste des têtes en l’air 😉

Pour vous, notre barquette s’est sappée comme jamais !

 

GIF_barquette

Certains très bons clients avaient également initié une collection d’élastiques bleus. Cet élastique bleu, c’est un peu un symbole du premier trimestre 2016 de FoodChéri. « Merde, les serveurs vont vite, on a peur que les barquettes s’ouvrent. On fait quoi ? » Système D, mode MC Gyver enclenché, élastiques étirés. Règle n°1 : même si le système D a vocation à ne pas durer, il peut parfois perdurer. 3 mois après, nos barquettes se mettent enfin sur leur 31 avec un fourreau. Il est recyclable et imprimé par une imprimerie voisine montreuilloise labellisée Imprim’Vert.

Certains très bons clients avaient également initié une collection d’élastiques bleus. Cet élastique bleu, c’est un peu un symbole du premier trimestre 2016 de FoodChéri. « Merde, les serveurs vont vite, on a peur que les barquettes s’ouvrent. On fait quoi ? » Système D, mode MC Gyver enclenché, élastiques étirés. Règle n°1 : même si le système D a vocation à ne pas durer, il peut parfois perdurer. 3 mois après, nos barquettes se mettent enfin sur leur 31 avec un fourreau. Il est recyclable et imprimé par une imprimerie voisine montreuilloise labellisée Imprim’Vert.