On la préfère bien élevée


visu rs label rouge

Chez FoodChéri, on en est persuadés, la clé d’un bon plat, ce sont des produits de qualité. La magie du chef et la beauté du geste font le reste.
Et autant vous le dire, dans la Brigade, si on vit pour cuisiner, on vit surtout pour manger. Caroline, Aurélia et Juliette, en charge des approvisionnements, ont sillonné les routes françaises et chemins de traverses à la recherche de producteurs passionnés et de produits de qualité.

Elles viennent de remplir la mission la plus compliquée et la plus importante qui leur a été confiée à l’heure des multiples scandales sanitaires liés à la viande : trouver de la viande de qualité et fournie en direct pour garantir une bonne traçabilité.

Nous sommes fiers de vous annoncer que nous avons remporté une victoire, en cuisinant désormais uniquement de la viande Label Rouge. Boeuf, porc, veau, agneau, même combat : toutes nos viandes sont désormais labellisées.

Dans vos plats, de la belle blonde d’Aquitaine, qui pâture 8 mois par an dans les prairies verdoyantes du Sud-Ouest. Elle se nourrit principalement d’herbe fraîche en été et de foin en hiver. Notre porc fermier, lui aussi élevé en plein-air dans le Sud-ouest, est nourri uniquement de matières végétales : céréales et oléagineux, additionnés d’huiles, de graisses végétales ou de minéraux. Cuisiner de la viande uniquement Label Rouge était l’un de nos principaux engagements en 2017. Plus de 60% des produits que nous cuisinons aujourd’hui sont porteurs d’un signe distinctif de qualité (Bio, Label Rouge, AOP, AOC, IGP…). Ce pourcentage augmente chaque jour grâce à un travail minutieux, excitant et passionné de 3 drôles de dames.

Nous vous préparons un indicateur pour suivre avec nous l’avancée de ce gros challenge. En prenant l’engagement de cuisiner des produits de qualité, bios, certifiés, labellisés ou issus de l’agriculture raisonnée, nous souhaitons nous investir un peu plus chaque jour dans le combat du « Mieux Manger », qui concerne bien davantage que nos seuls estomacs.

C’est meilleur quand ça dure !

on sengageC’est la Semaine Européenne du développement durable (SEDD) destinée à sensibiliser à ses enjeux. Nous voulions profiter de cette occasion pour vous dévoiler nos actions en faveur d’un développement durable et nos objectifs à moyen et long termes.

Sur le plan environnemental, nous faisons notre maximum pour réduire notre empreinte carbone et nous luttons quotidiennement contre le gaspillage tout au long de notre chaîne de production. Nous privilégions ainsi les produits locaux.

Notre viande Label Rouge provient du Sud-Ouest, la plupart de nos légumes est cueillie dans un périmètre de 200km autour de Paris, tous nos produits laitiers sont produits dans la Laiterie des Fayes dans le Limousin, nos oeufs ont été pondus au grand (v)air dans la Drôme. Nous choisissons des producteurs soucieux de l’environnement, proposant des produits issus de l’agriculture biologique ou raisonnée en privilégiant les produits porteurs d’un indicateur de qualité (AOP/AOC, Label Rouge, MSC, IGP,etc.).

Lors de la production de nos plats, nous trions nos déchets, notamment les déchets organiques. Ces derniers sont recyclés et distribués sous forme de compost pour revitaliser les jardins partagés de la ville de Montreuil, notamment le jardin Mille Pousses, situé juste à côté de nos cuisines. Prochainement, nos déchets organiques seront aussi ramassés par une entreprise spécialisée en compost et biogaz, qui les transformera et les redistribuera aux agriculteurs de la région, chez qui nous nous approvisionnons.

Nos plats sont emballés dans des barquettes recyclables et l’impression de nos packagings est effectuée par une imprimerie montreuilloise labellisée Imprim’Vert. Nous nous engageons à ne pas jeter de plats. En cas d’invendus en fin de service, nos coursiers sont invités à prendre des plats pour eux et leur famille. Le reste des invendus est commercialisé dès le lendemain sur To Good To Go, une appli dédiée à réduire le gaspillage alimentaire.

La route est longue, mais nous roulons et sommes en bon chemin 😉

Le charme discret de l’intestin

visu intestin blog

« Le monde est bien plus passionnant quand on voit aussi ce qu’il nous cache. » Depuis 3 ans, Giulia Enders a conduit plus de 2 millions de passagers en croisière le long du tube digestif avec son best seller Le charme discret de l’intestin.

Nous avons personnellement adoré cette vulgarisation pas vulgaire du fonctionnement et du rôle de l’intestin. 95% de la sérotonine, l’hormone du bien-être, est produite dans l’intestin.
Bref, nous sommes les jardiniers de notre propre bonheur…

Et comme super engrais, on n’a pas trouvé mieux que les fibres “prébiotiques”, celles dont nos «bonnes » bactéries raffolent : artichauts, tomates, asperges, graines de lin, endives, oignon, panais, poireau et les légumineuses à l’instar des pois chiches et des lentilles…

Pour jardiner votre bonheur aujourd’hui, des fibres comme s’il en pleuvait… Tomate et artichaut, sauce aux graines de lin Houmous & concombre Salade healthy à
l’épeautre bio Curry veggie aux pois chiches & épinards Salade tiède de
légumes rôtis & pousses d’épinards, halloumi fondant.

En cuisine, un chef peut en cacher une autre

Parce que les femmes ne sont pas encore reconnues à leur juste valeur dans le milieu culinaire, on a voulu profiter de la Journée des Droits des Femmes pour mettre en avant une cuisinière talentueuse. Chef Caroline a tout de suite proposé qu’on invite Sonia Ezgulian, une de ses amies qui l’inspire beaucoup et qui partage les mêmes modèles qu’elle.

Leur collaboration de passionnées, nous a fait nous demander quels étaient les modèles féminins qui inspirent notre Chef Caroline au quotidien. D’où lui vient cette quête perpétuelle de la nouveauté et de l’originalité et cette ferveur pour le bio et la cuisine raisonnée ?

Amandine : Est-ce que tu peux me citer un modèle féminin qui influence ta cuisine ?

Caroline : Celle qui me vient en premier à l’esprit c’est Alice Waters, une des chefs les plus influentes. C’est la première femme chef à avoir mis à l’honneur une cuisine élaborée à base de produits bio et locaux. Elle a créé son restaurant en 1971, Chez Panisse, en Californie, près de San Francisco.

Alice-Waters-Gilles-Mingasson

A : Qu’est ce qui t’inspire chez elle ?

C : Elle a pour objectif d’éduquer les adultes à bien manger. C’est réellement cela qui m’inspire chez elle, et ce que j’essaie d’entreprendre.

A : Lors de ta carrière est-ce que tu peux dire que tu as eu un “mentor” ?

C : Sans hésitation Rose Carrarini ! Rose est la créatrice de Rose Bakery, restaurant bio et engagé. C’est réellement un modèle pour moi, j’ai appris la cuisine avec elle, au début des années 2000. Rose est née en Afrique du sud, elle fait une cuisine de goûts qui s’appuie sur des bases techniques fortes des cuisines de référence : française, italienne, japonaise. Elle m’a confié un poste de chef de cuisine dans son enseigne parisienne, avant que j’ouvre mon propre restaurant.

rose-bakery

A : Quelles sont les valeurs que tu veux transmettre dans les plats FoodChéri ?

C: Tout comme Alice Waters et Rose Carrarini, je prône le bien-manger, simple et généreux. Mon engagement quotidien est d’éduquer et rendre accessible aux parisiens des plats sains, équilibrés et gourmands. Pour moi, cela passe inévitablement par le travail de bons produits cultivés dans le respect de l’environnement.

A: C’est donc aussi pour ces raisons que tu as choisi Sonia Ezgulian pour être notre chef d’un jour ?

C: Oui évidemment, je me sens très proche de la cuisine de Sonia Ezgulian, on partage les mêmes valeurs. Quand je lui ai proposé de travailler avec nous, elle n’a pas hésité une seconde, ça s’est fait simplement. Elle a une cuisine très audacieuse et ça me plait !

A : Audacieuse…comment ça ?

C : Sonia Ezgulian est une femme qui aborde la cuisine avec audace et légèreté, son nouvel ouvrage en est bien la preuve. Elle propose de cuisiner des aliments que l’on jette habituellement, afin de limiter les déchets. Elle nous apprend à faire de nos restes de repas un peu tristes de véritables régals.

On a donc élaboré un menu ensemble où les bons produits frais sont sublimés avec l’inventivité de Sonia, pour que les parisiens pressés se régalent ! Le dessert de ce menu est réalisé avec une astuce anti-gaspillage : avec des miettes de pain sec. C’est étonnant et étonnamment bon.

sonia-ezgulian

Ca caquette chez FoodChéri !

Qui n’aime pas le poulet ? On a fait un petit sondage au sein de l’équipe, et le poulet fait l’unanimité ! On l’aime en sauce, épicé, façon satay, à la moutarde, au curry, et j’en passe.

Heureusement pour nous, Chef Caroline, et Chef Franck réinventent chaque jour ces plats au poulet que nous adorons tous. Et puis surtout il y a Julia, notre responsable Food, qui veille au grain. Parce que pour elle, ce qui compte, c’est ne pas tant à quelle sauce il va être mangé ce poulet, mais bien d’où il vient.

Tous les jours, Julia est donc sur le pont pour dénicher les meilleurs producteurs qui vous garantissent de n’avoir que des produits de qualité dans votre assiette, plein de goût, et respectueux de votre santé. Ces derniers temps, elle était particulièrement focus sur le poulet. Et puis il y a quelques semaines ; Alléluia ! Julia a fait une super trouvaille ; une coopérative qui regroupe des éleveurs de volaille qui respectent les critères du label Bleu Blanc Coeur, comme Gaby en photo ici

producteur

Pourquoi Julia adore cette coopérative ?

Elle a pu discuter en direct, sans intermédiaire, avec ces éleveurs dans le Pays de la Loire et le Poitou-Charentes, voir exactement comment ils travaillaient et quelles valeurs ils partageaient. Elle sait donc exactement ce qu’elle met dans votre assiette, et ça, ça la rassure notre Julia !

Et en plus, les volailles sont labellisées Bleu Blanc Coeur ce qui garantit une bonne alimentation des volailles : 100% végétal, avec des graines de lin. La graine de lin cuite est riche en Oméga 3, matière grasse essentielle. Notre alimentation est dite “pauvre” en Oméga 3, ainsi nourrir les animaux avec du lin permet d’obtenir de la viande ou des oeufs plus riches en Oméga 3. A l’arrivée dans votre assiette, plus de goûts et plus de bienfaits nutritionnels !

Travailler avec ces éleveurs est un pas de plus vers l’objectif de Julia et de toute la FoodChéribambelle : garantir le meilleur dans votre assiette à un prix toujours accessible, et ce grâce à des produits locaux, bio ou de l’agriculture raisonnée, et en direct avec les producteurs.

A retrouver dans votre assiette

Grâce aux efforts de Julia, les nouveaux plats de Caroline et Franck vont être sublimés. Cette semaine ils vous ont concocté deux nouvelles recettes au poulet. Testez-les !
Un poulet au thym et au citron. Le blanc de poulet est rôti au four avec du citron et du thym, et est servi avec son jus au basilic, quelques tomates cerises confites et une généreuse part de pommes de terre à la boulangère.
Et un poulet à la moutarde sauce miso. Dans ce plat, le filet de poulet est mariné au gingembre et enrobé de graines de sésame. Il est accompagné de quinoa bio (et français !), et de quartiers de navet boule d’or parfumés au miel et au romarin.

Bon appétit !