poulehouse 2

Ce mois-ci, on a aimé…

– Le podcast Bouffons de Guilhem Malissen : toutes les deux semaines, il invite au micro des chefs et des critiques – pro ou amateurs – à décortiquer un plat, une tendance food, nos modes de consommation. Avec un premier épisode sur l’addiction aux ramens, ça ne pouvait que nous plaire.

– Sugarland, un docu sur l’industrie du sucre et son lobby surpuissant. Le réalisateur, australien, s’y auto-inflige un test à la Supersize Me pour découvrir les effets du sucre sur la santé. De quoi donner envie de mieux regarder les étiquettes des produits que l’on consomme… En salles le 24 janvier.

– L’initiative de Poulehouse, qui offre une vie paisible aux poules pondeuses. Dans les productions industrielles, les poules sont généralement abattues à l’âge de 18 mois, âge auquel leur production baisse… Pourtant, elles peuvent vivre jusqu’à l’âge de 10 ans. Dans l’exploitation en agriculture bio de Poulehouse, on rachète les poules pour leur éviter l’abattoir. Une fois dans leur maison de retraite, les règles sont simples : on leur fout la paix. On valide à 100%.

– L’ouverture d’Echo Deli rue d’Aboukir, nouvelle table californienne où l’on déguste des sandwichs toastés bien cheesy ou un porridge au riz complet spécial bonne conscience, avec un soda concombre-rose à tomber.

– Cette tribune anti-OGM du Monde, qui a le mérite de soulever une question très intéressante et peu médiatisée : celle des nouveaux OGM qui échappent aux législations en vigueur.

– Le veggie challenge de l’asso L214 : les résolutions qui visent à manger moins de viande, ça nous parle.

– Pardon pour le mini-egotrip, mais on a aussi aimé voir FoodChéri en 4×3 dans le métro, l’annonce de notre rapprochement avec Sodexo et la nouvelle recette de filet de poulet à la moutarde et sésame, crème de miso, navet boule d’or et quinoa bio à la carte.

Si vous avez repéré des initiatives, des articles, des adresses ou des recettes qui vous ont plu ce mois-ci, envoyez-nous un mail à hello@foodcheri.com : notre curiosité est sans limites ou presque. Bonne journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *