Inquiétude : WWF ajoute les “influenceurs voyage” à sa liste des espèces en voie de disparition.

Nos actus. 31 décembre 2020

author:

Inquiétude : WWF ajoute les “influenceurs voyage” à sa liste des espèces en voie de disparition.

C’était la plus grande crainte de l’humanité et c’est malheureusement arrivé. Véritable désastre dû au confinement et aux mesures de restriction, les influenceurs voyage font désormais partie de la liste des espèces en voie de disparition.

Anne-Laure Varoutsikos, commissaire de l’exposition 1000 photos d’influenceurs voyage dans leur habitat naturel peine à retenir ses larmes. « Chaque mois, les influenceurs voyage ont besoin de migrer, comme les oiseaux, c’est inscrit dans leur patrimoine génétique. Cette migration nécessaire à la survie de l’espèce porte le nom scientifique de “Vacances sponsorisées” ».

Si ce besoin primaire n’est pas rempli, alerte l’experte, ils seront obligés de vivre enfermés chez eux, un mode de vie auquel ils ne sont pas adaptés : « Chez tous les influenceurs voyage en captivité, on a pu observer des comportements extrêmement dangereux pour l’espèce comme le fait d’utiliser Photoshop pour faire croire qu’ils sont dans un 5 étoiles à Bali alors qu’ils sont dans une buanderie sans fenêtre à Paris ».

Alors, que faire pour inverser la tendance ? Offrir la possibilité aux influenceurs voyage de se déplacer mais pas seulement. Selon Anne-Laure Varoutsikos, « Les influenceurs voyage ont un régime alimentaire très strict. Pour fonctionner correctement, les cellules de leur corps ont besoin de hashtags. Pour vous et moi, on recommande 5 fruits et légumes par jour, pour eux, c’est 5 #WokeUpLikeThis quotidien ».

D’après la spécialiste, il est vital de sauver les influenceurs voyage pour la biodiversité « car c’est la seule espèce au monde à disposer d’un camouflage émotionnel, c’est à dire qu’ils peuvent se prendre en photo en affichant un grand sourire alors que quelques secondes plus tôt, ils lisaient un mail intitulé Important : fin de vos indemnités Pôle-Emploi ».

Et si les mesures de restriction ne sont pas levées ? Anne-Laure Varoutsikos n’hésite pas à tirer la sonnette d’alarme : « Si les influenceurs voyage ne peuvent pas rapidement voyager, nous n’aurons pas le choix. Il faudra impérativement que tout le monde change sa photo de profil par #JeSuisPercheÀSelfie ».

Cet article est imaginaire et rédigé dans un but humoristique. L’utilisation de noms de personnalités ou d’entreprises est ici à but purement satirique.