Pour lutter contre la déforestation, Donald Trump propose de planter des forêts entières de sapins jaunes désodorisants.

Nos actus. 31 décembre 2020

author:

Pour lutter contre la déforestation, Donald Trump propose de planter des forêts entières de sapins jaunes désodorisants.

« Je suis Donald Trump et je vais sauver l’Amazonie. Pour le bien de la planète, n’oubliez pas d’acheter tous mes produits fabriqués en Chine ».

C’est par ces mots dignes que Donald Trump a conclu sa conférence intitulée Mes solutions pour l’écologie : j’ai de plus gros biceps que le réchauffement climatique. Au cours de cette allocution retransmise sur Fox News, Fox News Business et Fox News Cute Pictures of Trump, l’ancien président des États-Unis a proposé de mettre fin à la déforestation en plantant des millions de sapins jaunes désodorisants.

« J’étais dans ma voiture, comme d’habitude, en train de ne pas payer mes impôts. Une grosse voiture. La voiture la plus énorme dans l’histoire des voitures. Et je me suis dis. Attends Donald, cet arbre n’a rien à faire accroché à ce rétroviseur en marbre massif. Sa place est en Amazonie. BOOM. Problème réglé. Vous avez vu comme je suis fort en arbres ? Tout le monde vous le dira, je suis vraiment la personne la plus forte en arbres ».

En exclusivité, il a par ailleurs présenté ses sapins et a fait sentir aux invités les différentes odeurs qui seront disponibles parmi lesquelles Charisme Présidentiel ou encore Divine Testostérone. Interrogé sur la faisabilité technique du projet, Donald Trump a assuré que c’était viable et que les arbres pousseraient « grâce à une source naturelle et infinie d’eau : les larmes de Melania Trump ».

Il a par ailleurs exhorté tous ses concitoyens à acheter des sapins pour « réparer le poumon de la planète qui contrairement à moi n’a pas de mutuelle » et a assuré que l’intégralité des bénéfices seraient reversés à une association caritative du nom de Vladimir Poutine.

Cet article est imaginaire et rédigé dans un but humoristique. L’utilisation de noms de personnalités ou d’entreprises est ici à but purement satirique.