Rencontre avec Nadège et Laura, fondatrices de Confiture Parisienne

Nos producteurs. 23 mai 2022

author:

Rencontre avec Nadège et Laura, fondatrices de Confiture Parisienne

Chez FoodChéri, nous travaillons avec Confiture Parisienne, un atelier de fabrication de confitures artisanales en plein cœur de Paris. Derrière ce nom, se cachent Nadège et Laura, deux entrepreneuses passionnées de gastronomie et qui aiment imaginer des combinaisons aussi gourmandes que surprenantes. Nous sommes partis à la rencontre de Nadège pour qu’elle nous raconte l’histoire de Confiture Parisienne.

Bonjour Nadège, pourriez-vous vous présenter ?

“Je m’appelle Nadège et j’ai fondé avec mon associée, Laura, une marque de confiture qui s’appelle Confiture Parisienne. On l’a créé en 2015 avec la volonté de proposer un produit aussi beau que bon. Nos produits se trouvent dans des pots complètement laqués. D’ailleurs, au début, les gens pensaient qu’il s’agissait de bougies. C’est pour ça qu’on a choisi un nom qui permet de comprendre directement ce que l’on fait. On a voulu créer des confitures bonnes gustativement mais aussi bonnes dans un sens social, artisanal, avec des fruits qualitatifs sourcés avec des petits producteurs ou coopératives. On a des petits chaudrons en cuivre ce qui nous permet d’avoir de courtes cuissons et donc de préserver le goût des fruits. Tous nos produits sont fabriqués à Paris, sous le viaduc des arts dans le 12ème arrondissement.”

Comment vous est venue l’idée de créer Confiture Parisienne ?

“Avec Laura, on s’est rencontré à l’école de nos filles, en maternelle. On s’est très vite rendu compte qu’on adorait toutes les deux la bonne nourriture, tester des nouveaux produits originaux, découvrir de nouveaux restaurants etc.”

Que faisiez-vous avant Confiture Parisienne ?

“Laura avait monté un restaurant à Berlin, et de mon côté, j’ai travaillé pendant 15 ans dans des agences de pub avant de monter Confiture Parisienne.”

Pourriez-vous nous raconter les débuts de Confiture Parisienne ?

“Au départ, on fabriquait les confitures avec l’aide de Jacky, le père de Laura qui est un ancien confiseur à la retraite. Notre atelier de fabrication se situait dans le jardin de Jacky où on avait une petite dépendance. Les débuts étaient très intenses, on était entre la fabrication des confitures et la recherche de clients. Avec Laura, on s’était séparé en deux la carte de Paris et on parcourait la ville en scooter à la recherche de nos premiers clients. Au bout d’environ 1 an, on a recruté notre premier employé pour nous aider dans le développement de la marque. Au bout de 2 ans, on s’est mise à la recherche d’un local et on en a trouvé un superbe avec une grande arche. Maintenant on est quasiment 20 chez Confiture Parisienne et on vend nos produits en France et à l’étranger, comme par exemple en Corée ou aux Etats-Unis.”

Votre confiture préférée ?

“C’est dur d’en choisir qu’une seule… Alors, j’aime beaucoup la Cerise Kalamata qu’on a fait avec Matali Crasset et une amie chroniqueuse culinaire qui s’appelle FeGH. Et aussi la Mirabelle de Lorraine.”

Pourquoi avoir choisi de travailler avec FoodChéri ?

“Un jour nos équipes commerciales sont venues nous voir avec Laura et nous ont dit : FoodChéri recherchent des produits qualitatifs, artisanaux, produits de façon locale et ils aimeraient travailler avec nous. Avec Laura, on aime beaucoup ce genre de projet. En plus ça nous nous permettait d’être présent dans un autre réseau de dégustation.” 

Quels sont vos futurs projets pour Confiture Parisienne ?

“Pour Noël 2022, on est en train de préparer un truc de dingue ! Je ne peux pas en dire plus…”

Les délicieuses confitures de Confiture Parisienne sont à découvrir dans nos desserts. Et plein d’autres encore sont à découvrir sur foodcheri.com